brandillant


brandillant

⇒BRANDILLANT, ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de brandiller.
II.— Adj. Animé de balancements, de ballottements :
... son frère (...) le soulevant sur la paume de sa main, la tête en bas, tenait ainsi renversés le petit corps brandillant et cette colonne vertébrale encore molle dans un équilibre qui durait une seconde.
E. DE GONCOURT, Les Frères Zemganno, 1879, p. 74.
Rem. On rencontre dans la docum. les subst. fém. brandillante, brandilleuse, arg. Sonnette, clochette. Bonjourier, quand la brandillante aura jappé, fais-toi une tronche (HOGIER-GRISON, Les Hommes de proie, Le Monde où l'on vole, 1887, p. 295). Ils avaient attaché un griffard à la brandilleuse du lourdier (A. BRUANT, Dict. fr.-arg., 1905, p. 110).
STAT. — Fréq. abs. littér. :1.
BBG. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 81.

brandillant, ante [bʀɑ̃dijɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1879; de brandiller.
Rare. Qui brandille, oscille, ballotte.
0 Il marche de long en large, dans la brandillante cellule du compartiment, cage étroite devenue soudain vide (…)
J.-R. Bloch, Sybilla, p. 320.
REM. On trouve aussi brandouillant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BRANDILLEMENT — s. m. Mouvement qu on se donne en se brandillant. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • brandiller — ⇒BRANDILLER, verbe. A. Emploi trans., vx. Animer d un mouvement alternatif, balancer. Brandiller les jambes, brandiller les bras (Ac. 1798 1932). Emploi pronom. réfl., vx, inus. Se mouvoir, généralement en l air, d un côté et de l autre. Se… …   Encyclopédie Universelle

  • brandillement — BRANDILLEMENT. s. mas. Mouvement qu on se donne en se brandillant …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.